67è Anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine : La coopération Sino-Malienne toujours plus dynamique

Depuis l’indépendance et l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays, la Chine est présente aux côtés du Mali sur tous les chantiers de développement

La République populaire de Chine célèbre ce samedi 1er octobre, le 67è anniversaire de sa fondation par le président Mao Zedong. En prélude à cette fête nationale, l’ambassadeur de Chine dans notre pays, Mme Lu Huiying a offert mardi dernier, une réception dans les locaux de la représentation diplomatique chinoise à l’Hippodrome sur la route de Koulikoro.

La soirée a enregistré la présence de plusieurs personnalités, dont des membres du gouvernement, l’ancien président par intérim pendant la Transition, Dioncounda Traoré, le chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé, des députés. De nombreux amis de la Chine au Mali et la forte colonie chinoise ont pris part à la réception. Le ton de la fête a été donné par l’exécution des hymnes nationaux du Mali et de la Chine.

Puis ce fut les discours de l’ambassadeur de Chine et du ministre de la Défense et des Anciens combattants. Mme Lu Huiying a expliqué qu’après la proclamation de la Chine nouvelle le 1er octobre 1949, l’application de la politique de reforme et d’ouverture sur le monde extérieur à partir de 1978, la Chine a emprunté une voie prestigieuse du développement qui lui a permis de connaitre une croissance économique rapide et soutenue. Aujourd’hui dans un contexte de la reprise lente de l’économie mondiale et faisant face aux pressions baissières, l’économie chinoise continue de progresser dans la régularité et s’oriente vers la bonne direction. Le taux de croissance du produit intérieur brut (PIB) en 2015 s’est établi à 6,9%. Il est de 6,7% au premier semestre 2016.

Avec ces chiffres, la Chine a ainsi contribué à hauteur de 25% pour la croissance mondiale. L’économie chinoise est entrée dans un nouvel état normal avec trois caractéristiques : le changement de vitesse, l’optimisation de structure et la transformation d’impulsion. Mme Lu Huiying a ensuite rappelé que le dernier sommet du G20 tenu en début septembre en Chine dont le thème était « construire l’économie mondiale innovante, dynamique, inclusive et de liens » a défini clairement le sens de l’économie mondiale vers l’avant. Cette rencontre a formulé une série de plans d’action pragmatiques et imprimé une contribution de la philosophie et de la sagesse chinoises à la gouvernance économique mondiale. Depuis la signature de l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale, a poursuivi l’ambassadeur, le Mali a réalisé des progrès tangibles dans tous les domaines. Le processus de paix et de réconciliation avance.

Le taux de croissance économique a atteint 6% en 2015. Et le Fonds monétaire international (FMI) prévoit une croissance de 5% cette année. Tout cela est encourageant. « Nous espérons que toutes les parties prenantes maliennes continueront à fournir des efforts pour que la prochaine conférence d’entente nationale soit couronnée de succès afin de restaurer une paix et un développement durables. La Chine et le Mali sont deux amis, deux frères qui pendant 56 ans se tiennent la main et se traitent avec la sincérité, la confiance, la compréhension et l’assistance réciproque », a ajouté Mme l’ambassadeur. Depuis l’entretien fructueux en décembre 2015 entre le président, Ibrahim Boubacar Kéïta et son homologue chinois, Xi Jinping à Johannesburg lors du Forum sur la coopération sino-africaine, les deux chefs d’Etat travaillent en étroite collaboration pour la mise en oeuvre des consensus importants qu’ils sont réalisés. La diplomate a par ailleurs rappelé que le gouvernement offre chaque année, des opportunités d’études à environ 300 Maliens. Cette année, 80 bourses ont été accordées. Le taux des bourses octroyées a ainsi augmenté de 60% par rapport à l’année dernière. Mme Lu Huiying a ensuite annoncé plusieurs bonnes nouvelles.

La première est que la Chine a décidé d’offrir à notre pays 300.000 doses de traitement de médicaments antipaludéens d’une valeur de 460 millions de Fcfa. Elle va également donner 20 limousines pour l’organisation du sommet France-Afrique. Elle a également l’intention de construire deux filatures et trois nouvelles usines de coton au Mali et procédera sous forme d’assistance gratuite à la réhabilitation du Centre international des conférences (CICB). Par ailleurs, le campus universitaire de Kabala, l’une des plus grandes infrastructures du genre dans sous-région, est en voie d’achèvement et sera livré le mois prochain. Après le discours du diplomate chinois, le ministre de la Défense et des Anciens combattants, Abdoulaye Idrissa Maïga, assurant l’intérim de son collègue des Affaires étrangères et de la Coopération international, a rappelé que le Mali et la Chine entretiennent d’excellentes relations sous-tendues par une amitié solide, le respect mutuel, la solidarité agissante et un partenariat gagnant-gagnant.

« Depuis l’indépendance de notre pays le 22 septembre 1960 et l’établissement des relations diplomatiques entre nos deux pays le 25 octobre 1960 la Chine est présente à nos cotés sur tous les chantiers de développement, notamment dans la santé, l’agriculture, l’industrie, les infrastructures, l’hydraulique, la communication et la formation professionnelle », a poursuivi M. Maïga, qui rappelle par ailleurs que la République populaire de Chine accompagne le Mali dans le processus de renforcement de la paix et de la stabilité. Il a au nom du gouvernement et du peuple maliens, salué la mémoire du Casque bleu chinois décédé à la suite de l’attaque terroriste survenue en mai dernier à Gao.

S. Y WAGUé

Source: Essor

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.