Date
13 octobre 2020

Au moment où Iyad Ag GHALI et ses partenaires du Sahara célèbrent le retour de leurs combattants sortis des prisons de certains pays, on signale une intensification des combats dans le Sahara. Il s’agirait de combats entre membres de groupes qui se disputent l’espace. A en croire les sources, ces affrontements ont lieu dans le gourma. Il s’agit d’un affrontement direct entre l’EIGS et le JNIM à l’Est de In-Tilit. Une dizaine de combattants de l’EIGS y auraient trouvé la mort, nous signale les sources. Ces combats intenses se passent au lendemain de la libération des terroristes en échange de celle de Soumaila CISSE et d’autres otages. EMBRASEMENT AU CENTRE DU PAYS Ces affrontements ont lieu à un moment ou d’autres combats sont signalés dans le cercle de Niono. D’après les informations, dans la zone de l’office du Niger, depuis quelques jours, le village de Faraboubou est la cible d’hommes armés. Faraboubou est un village de la commune de Diabaly. Il est situé à une soixantaine ne de km de Niono. Selon les sources qui annoncent cette attaque, les envahisseurs ont totalement isolé le village. Ils continuent même à l’assiéger. En termes de bilan, l’on a enregistré une dizaine de chasseurs traditionnels tués. A ce bilan s’ajoutent trois(03) blessés graves évacués vers l’hôpital régional de SEGOU. Du bétail aurait été également emporté par les visiteurs indésirables. A cet effet, une alerte avait été lancée pour éviter un drame humanitaire. Les envahisseurs ont enlevé une vingtaine de personnes. Les villageois sont sans nouvelles des otages de cette attaque. Il y a un regain de violence partout dans le pays avec ces hostilités signalées au nord et au centre du pays LAYA DIARRA Source : le soir de bamako PAR MOHAMED KEITA · 13/10/2020 Au moment où Iyad Ag GHALI et ses partenaires du Sahara célèbrent le retour de leurs combattants sortis des prisons de certains pays, on signale une intensification des combats dans le Sahara. Il s’agirait de combats entre membres de groupes qui se disputent l’espace. A en croire les sources, ces affrontements ont lieu dans le gourma. Il s’agit d’un affrontement direct entre l’EIGS et le JNIM à l’Est de In-Tilit. Une dizaine de combattants de l’EIGS y auraient trouvé la mort, nous signale les sources. Ces combats intenses se passent au lendemain de la libération des terroristes en échange de celle de Soumaila CISSE et d’autres otages.

EMBRASEMENT AU CENTRE DU PAYS Ces affrontements ont lieu à un moment ou d’autres combats sont signalés dans le cercle de Niono. D’après [Lire]